La rénovation énergétique en copropriété, source d'économies

Rédigé par Matthieu
15 sept. 2020
Temps de lecture : 6 min
rénovation énergétique copropriété isolation planchers

La consommation d’énergie pèse lourd dans les charges d’une résidence collective. Pour faire des économies, la rénovation énergétique de la copropriété constitue l'une des solutions à privilégier. Que vous soyez bailleur, syndic ou gestionnaire, découvrez comment mener à bien ce type de projet et trouver des financements.

De l’isolation de la toiture au remplacement du système de chauffage, en passant par le calorifugeage de la tuyauterie, certains travaux en copropriété peuvent bénéficier d'une prise en charge jusqu’à 100 %.


Grâce à la prime CEE, Hellio concrétise des projets à 0 € en copropriété



Pourquoi rénover une copropriété ?

picto-immeuble-bleuLa rénovation énergétique des copropriétés, et plus généralement de tous types de bâtiments, représente un enjeu majeur des prochaines décennies. Logements, bureaux, usines… : tous sont encouragés à réduire leur consommation d’énergie en améliorant leur performance thermique. En effet, l’État doit répondre à des obligations d’efficacité énergétique et de réduction de gaz à effets de serre. Cela passe par des opérations diverses d’isolation et de changement de matériel.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Comment rendre immeuble plus économe et éco-responsable ? Dans un premier temps, il convient de bien déceler l’origine des dépenses élevées. Y a-t-il un manque d’isolation ? Une chaudière vétuste ? Pour le savoir, la réalisation d'un audit énergétique permet de mettre en lumière les besoins de la résidence.

Au-delà de cette obligation réglementaire, la rénovation profite directement aux bénéficiaires des travaux. Lorsqu'elle concerne une résidence collective, nombreux sont les avantages qui incitent à rénover la copropriété :

  • Faire des économies d'énergie

    Chaque opération permet d’améliorer l’efficacité énergétique de l’habitat. Autrement dit, il consomme moins d’énergie pour un même niveau de chauffage. Et ça, c’est bon pour les factures des habitants ! Plus la rénovation est globale, plus grandes sont les économies.

  • Améliorer le confort des occupants

    Un bâtiment rénové garantit une meilleure maîtrise de la température ambiante et rend les parois moins froides. De quoi satisfaire les occupants des logements qui se sentent mieux chez eux.

  • Augmenter la valeur du patrimoine

    À l’heure où le gouvernement fait la chasse aux passoires énergétiques, il s'avère judicieux de gagner quelques lettres sur l’étiquette énergie. Les logements F et G perdent en valeur au contraire des classes énergie A et B, de plus en plus convoitées sur le marché immobilier.


Rénovation énergétique en copropriété : quels sont les travaux prioritaires ?

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Dans une copropriété, la prise de décision est plus longue et complexe qu’en maison individuelle. Des travaux de rénovation énergétique impliquent généralement un vote à la majorité absolue en assemblée générale (AG). Dans le cadre d’opérations financées à 100 %, le devis à 0 € permet de faciliter le passage à l’acte puisqu’aucune avance de trésorerie n’est demandée.

Isolation des combles : le poste principal de déperditions

Voilà le type de travaux le plus efficace dans un immeuble mal isolé. L’air chaud montant, c’est par les combles qu’il s’échappe le plus. En ajoutant une couche d’isolant (au sol dans des combles perdus, en rampant de toiture pour des combles aménagés), la copropriété se prévient de fortes déperditions, ce qui impactera positivement le budget chauffage.

Isolation des murs par l’extérieur : parfois obligatoire

Picto_immeuble_Echafaudages_isolation_murs_ravalement_facadeÀ l’instar des combles, les murs sont responsables de pertes d’énergie coûteuses. La solution : poser des panneaux isolants sur les murs à l’extérieur. On parle d’« ITE » pour Isolation Thermique par l’Extérieur. En plus, cette rénovation énergétique en copropriété permet un ravalement de façade valorisant, sans intervention chez les habitants. D'ailleurs, l'isolation extérieure de l'immeuble s'avère obligatoire en cas de ravalement important.

Isolation des toitures-terrasses

Voilà un type de travaux en copropriété à ne pas négliger. L’opération en toiture-terrasse consiste à placer une couche isolante entre la membrane d’étanchéité et le pare-vapeur, ou directement sur la membrane. Comme pour les combles, l’intérêt est de garder un maximum de chaleur à l’intérieur du bâtiment.

Remplacement de chaudière collective : jusqu’à 15 % d’économies d’énergie

chaudiere-emissions-fumeesUn vieil appareil de chauffage central - fioul, gaz, charbon... - consomme énormément de combustible. Les nouvelles technologies (exemple : à condensation) peuvent assurer une Très Haute Performance Énergétique. Hellio accompagne les copropriétés dans leur remplacement de chaudière collective énergivore, mais également dans l'installation de chaudières gaz individuelles en appartement.

Calorifugeage : l'isolation de la tuyauterie

picto-tuyau-calorifugeage-bleuLes réseaux d’eau chaude transportent les fluides sur de longues distances. Moins les tuyaux sont protégés, plus la température de l’eau décroit avant d’arriver aux appartements. Autant d’énergie gaspillée ! Hellio isole les canalisations et les points singuliers (vannes, robinets, réducteurs, etc.) afin de minimiser les déperditions thermiques.

Isolation des sous-planchers : par flocage ou panneaux

Les sous-planchers ou planchers bas nécessitent une isolation afin de conserver l’air chaud au rez-de-chaussée. Ce type de rénovation en immeuble s’effectue via une projection de laine minérale (flocage) ou une pose de plaques de laine au plafond du sous-sol.

Remplacement des systèmes d’éclairage : relamping

Jusqu’à 90 % d’économies d’énergie sur la facture d’éclairage des parties communes

Picto_Ampoule_incandescence-FilamentLes vieilles ampoules, à incandescence par exemple, consomment beaucoup. Les remplacer par des luminaires LED dans les parties communes d’un bâtiment (parkings, caves, entrée…) permet d’engendrer des économies substantielles sur les charges de copropriété.



Copropriétaires ou syndics : bénéficiez de l'accompagnement Hellio sur mesure


schema-travaux-habitat-collectif-hellio

La rénovation de copropriété par Hellio

Pour la rénovation d’un immeuble ancien ou plus récent, Hellio développe un savoir-faire complet :

  • Financement du chantier jusqu’à 100 %, sans décaissement
  • Accompagnement administratif de A à Z (dont la gestion des dossiers CEE)
  • Réseau de plus de 10 000 professionnels de chauffage et d’isolation
  • Respect des normes thermiques en vigueur (résistance R≥7 pour les combles, R≥3 pour les planchers, isolant de classe 3 pour le calorifugeage)

Les équipes Hellio s’appuient sur l’expérience de GEO PLC, expert en financement de travaux d’économies d’énergie depuis plus de 12 ans.

En 4 étapes, concrétisez le projet de rénovation de votre copropriété :

  1. Inscription en quelques clics sur Hellio
  2. Visite technique par un artisan qualifié sur les lieux du chantier
  3. Réalisation des travaux et nettoyage du chantier
  4. Contrôle aléatoire par un bureau indépendant qui valide la qualité de l’intervention
picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5 000

Hellio a déjà accompagné plus de 5 000 copropriétés dans leurs travaux de rénovation, dont celle de M. Charpentier, membre de conseil syndical à Vitry-sur-Seine : « Qualité du travail, rapidité d’exécution, propreté du chantier, et d’un point de vue esthétique, le travail était remarquable, le tout pour un coût de 0 € ».


Quelles aides financières pour une rénovation collective ?

Picto_Immeuble_PièceNombre de projets sont retardés ou annulés par manque de moyens de la résidence, face à l'investissement nécessaire. Un constat regrettable puisque des aides, souvent méconnues, existent précisément pour inciter les logements collectifs à profiter d'une rénovation à moindre coût.

L’isolation à 1 euro — qui fait grand bruit depuis plusieurs années —, tout comme le calorifugeage gratuit, sont des offres qui s'appuient sur ces primes. Alors que les travaux à 1 euro se terminent en 2021 pour les combles perdus, l'isolation gratuite des tuyaux de chauffage reste quant à elle tout à fait possible.

Avec Hellio, certains travaux en parties communes peuvent même être pris en charge 100 %, sans décaissement pour la copropriété.

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) rendent possible ce financement. Il s’agit d’un dispositif mis en place depuis 2006. L’État lutte contre le gaspillage d’énergie en France, en encourageant la rénovation énergétique des bâtiments. Chaque opération éligible (isolation, nouvelle chaudière…) entraîne l’émission de CEE, preuves des économies réalisées.

Ensuite, les fournisseurs et vendeurs d’énergie rachètent ces certificats, sur le principe du pollueur-payeur. En effet, les entreprises comme Carrefour, Engie ou EDF doivent contribuer à la baisse de la consommation de gaz, d’électricité ou de gazole par exemple. En achetant des CEE, elles financent indirectement des travaux et prouvent ainsi leurs efforts environnementaux.

Et si elles refusent ou n’atteignent pas leurs objectifs ? L’État leur fait payer de très fortes pénalités.

Deux nouvelles primes pour la rénovation globale d'un immeuble

picto-renovation-complete-immeubleParmi les travaux en copropriété éligibles aux CEE, on trouve la « rénovation globale d’un bâtiment résidentiel ». Elle consiste à réaliser un bouquet de travaux afin de réduire drastiquement la consommation conventionnelle, exprimée en kWh/m2 et par an. Plus sa performance est améliorée, plus le financement du projet est important.

Désormais, cette opération bénéficie d’un Coup de pouce, au même titre que des travaux « à la carte » comme l’isolation des combles, des planchers ou encore le changement de chaudière fioul ou gaz. En effet, le gouvernement a décidé de bonifier l’aide accordée à la rénovation globale d’une copropriété, en augmentant le montant de la prime CEE. De quoi motiver les syndics et copropriétaires à passer à l’acte.

Pour obtenir la prime Coup de pouce ou MaPrimeRénov'Copro, la rénovation globale doit amener un gain énergétique d'au moins 35 %.

Pour terminer, d'autres solutions cumulables avec les CEE permettent de diminuer un reste à charge éventuel. Ces dispositifs ciblent les mêmes actions de rénovation énergétique : isolation, chauffage, ventilation, menuiseries.

  • MaPrimeRénov' : la nouvelle aide de l'Anah en 2021 prend en charge 25 % du prix du devis, pour un bouquet de travaux en copropriété. S'ajoutent des bonus en cas de baisse considérable de la consommation énergétique.
  • L'éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) : aucun intérêt à rembourser pour ce prêt avantageux, distribué par Domofinance ou la Caisse d'épargne Île-de-France. Il peut atteindre 30 000 € par logement.

Avec l'accent mis par les pouvoirs publics sur la transition énergétique, nul doute que les mesures de soutien au secteur résidentiel vont s'accentuer au cours des années à venir. Hellio, mandataire de MaPrimeRénov' et spécialiste en maîtrise de l'énergie, travaille aux côtés des copropriétés pour assurer la réussite de tous leurs projets de rénovation thermique.


Demandez un devis personnalisé à Hellio, expert en économies d'énergie


Tags associés : Rénovation énergétique

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie