Isolez vos combles en copropriété

Et économisez jusqu’à 30 % sur la facture de chauffage

Inscription gratuite sans engagement
Pris en charge jusqu'à 100 %
combles-perdus-isoles-laine-charpente

5 000 immeubles rénovés*

*Travaux réalisés ou engagés

Réduisez les dépenses de votre copropriété

L’isolation des combles en copropriété est primordiale pour limiter les pertes de chaleur. En effet, les calories s’échappent en priorité par le toit d’un immeuble car la « chaleur monte ».

  • Diminuer les charges
  • Valoriser le bâtiment
  • Opération rapide et efficace 

Votre résidence rénovée en 4 étapes

En vous inscrivant sur Copropriété Hellio, nos équipes prennent en main votre projet et l’accompagnent jusqu’aux travaux.

Group 198

Rappel par un de nos experts

Sous 48H

Path 41 1

Visite technique gratuite

Réalisée par un expert Hellio

Group1879

Mobilisation des aides financières

Qui aboutit à un devis personnalisé

Travaux Icon

Réalisation du chantier

Hellio vous guide et s’occupe de tout !

Profitez de notre expertise en maîtrise de l’énergie et en financement des projets de rénovation. Nos équipes vous accompagnent pas à pas jusqu’au versement de la prime.

Karen Plisson - Plisson Immobilier

C'était une réelle belle surprise de voir les chantiers réalisés avec une facture in fine de 0€, sans décaissement.

Karen Plisson - Plisson Immobilier, cabinet d'administration de biens à taille humaine à Paris
laine-minérale-combles

Des travaux de qualité et financés jusqu’à 100 %

La technique pratiquée pour ces travaux de rénovation énergétique est le soufflage. Concrètement, cela consiste à souffler l’isolant – de la laine minérale – sous forme de flocons dans les combles perdus des parties communes.

Cette opération est financée jusqu’à 100 % grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie, encadré par l’État.

Hellio s’engage dans la transition énergétique

Au travers de son site Copropriété, Hellio aide tous ses partenaires à améliorer l’efficacité énergétique de leurs bâtiments, et faire des économies sur leurs frais de copropriété. Chaque projet - calorifugeage mais aussi isolation de toiture ou encore remplacement de chaudière collective - contribue à réduire la consommation d’énergie nationale, et ainsi répondre aux objectifs fixés par l’Union européenne.

bureau-controle-copropriété-1

Respect des normes thermiques en vigueur

Sélection-Artisans-copropriété-1

Sélection rigoureuse de nos artisans partenaires

Cas concret

combles-cas-concret

Quel type de travaux ?

  • + 530 m2  de combles à isoler  
picto-isolation-combles-maison

Coût du chantier :

5 024,40HT  (5 300,74 € TTC)

-5 300,74de prime CEE

Reste à payer :

0 €

Vous habitez
dans une maison ?

Je découvre les offres isolation maison individuelle
Offer_2
rge
unis
Socotec
Engage-pour-faire

Une question ? Un projet d’économies d’énergie ? Parlez-en avec Hellio !

Que vous souhaitiez poser une question sur nos solutions, discuter d’un projet de rénovation ou en savoir plus sur Hellio, n’hésitez pas à contacter nos équipes par téléphone ou email.

Vous préférez être recontacté ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

L’info sur les
économies d’énergie

feature image
23 juillet 2021

RT existant : tout savoir sur la réglementation thermique

La RT existant impose de nombreuses règles de performance thermique à respecter, dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment résidentiel ou tertiaire.
Lire l’article
Rédigé par : Antoine
Temps de lecture : 9 min
feature image
19 juillet 2021

La rénovation globale en copropriété, AMO, aides… : le replay du webinaire du 13/07/21

Le 13 juillet 2021, Hellio a organisé une nouvelle web-conférence : « La rénovation globale en copropriété, pourquoi et comment se lancer ? ». Après avoir abordé le sujet durant un premier webinaire au mois de février, l’équipe Habitat collectif l’a...
Lire l’article
feature image
16 juillet 2021

Calorifugeage et amiante : le point sur les risques

En février 2021, le gouvernement a mis à jour son guide de prévention du risque amiante dans les bâtiments. L’occasion de rappeler les dangers de ce matériau, dont l’utilisation est interdite en France depuis le 1er janvier 1997. Tous les immeubles...
Lire l’article