Isolation gratuite en copropriété : guide pour en bénéficier en toute confiance

Rédigé par Antoine
30 juin 2021
Temps de lecture : 5 min
isolation gratuite en copropriété

La rénovation énergétique des bâtiments est un grand défi national, et les copropriétés y participent activement. Pour les aider à rendre les immeubles plus performants, de nombreuses aides financières ont été mises en place. Certaines d’entre elles peuvent même assurer une prise en charge à 100 % des travaux : c’est le cas pour l’isolation des combles, mais aussi pour le calorifugeage. Toutefois, que ce soit pour les copropriétés ou les particuliers en maison, de nombreuses arnaques ont vu le jour. Dès lors, comment déjouer les pièges de l’isolation thermique gratuite ?


L’expertise des conseillères et conseillers Hellio à votre service


infographie-essentiel-retenir-hellio-copropriete-isolation-gratuite

Travaux d’isolation gratuite : comment ça marche ?

L’isolation à 1 € est un dispositif phare du gouvernement, accessible aux particuliers et aux copropriétés. Comme son nom l’indique, cette offre commerciale encadrée permet de réaliser certains travaux d’isolation pour un euro symbolique, voire gratuitement.

Symbole EurosElle concerne surtout l’isolation des planchers bas (jusqu’en 2020) et des combles perdus jusqu’en 2021, mais également des tuyaux de chauffage et d’eau chaude (une opération appelée calorifugeage). Cette couverture totale est permise par le programme des CEE (certificats d’économies d’énergie). Pour faire simple, ce dispositif oblige les vendeurs d’énergie (appelés « obligés ») à réunir un certain nombre de CEE — qui symbolisent la quantité d’énergie économisée — sur une période donnée, sous peine de devoir s’acquitter de lourdes pénalités financières.

Pour y parvenir, ils peuvent notamment :

  • Rénover leurs bâtiments ;
  • Mettre en place des actions pour inciter leurs consommateurs d’énergie à s’équiper avec du matériel plus économe ;
  • Acheter des CEE sur le marché ;
  • Investir dans des programmes spécifiques (formation par exemple), pour recevoir en échange des CEE.

picto-immeuble-bleuLes CEE permettent donc de financer différents travaux de rénovation énergétique en copropriété. Parmi les opérations prioritaires à réaliser, il faut citer l’isolation des combles aménagés ou perdus. Elle permet d’importantes économies sur la facture de chauffage, puisqu’une grande partie de la chaleur s’échappe directement par la toiture. Dans un immeuble, il y a également une grande déperdition par le sol. L’isolation des planchers bas est aussi très efficace (au-dessus des garages ou de la cave), et permet de réaliser des économies sur la consommation énergétique.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 7 millions

C’est le nombre de logements qui sont mal isolés en France, selon le ministère de la Transition écologique, et qui représentent donc une priorité dans le cadre du plan de rénovation énergétique des bâtiments. L’objectif de ce dernier est d’atteindre la neutralité carbone dans ce secteur d’ici 2050.


L’isolation à 1 € : fin annoncée à l’été 2021

picto-croix-rouge-hellioCertaines aides dites « Coup de Pouce » vont être supprimées ou abaissées par le gouvernement dès le 1er juillet 2021. Or, l’isolation des combles à 1 euro s'appuie sur cette prime CEE bonifiée. La raison de cette suppression : des arnaques trop nombreuses, qui présentent des risques importants pour la sécurité et qui occasionnent souvent des frais de réparation très élevés. L’objectif est également d’encourager la rénovation globale, qui offre des avantages financiers et permet une meilleure efficacité énergétique.


L’offre de calorifugeage 100 % prise en charge

picto-tuyau-calorifugeage-bleuEn revanche, d’autres aides restent disponibles pour la rénovation énergétique des copropriétés. Ainsi, le calorifugeage est un type d'isolation qui concerne les bâtiments disposant d’une chaufferie. L’opération consiste à isoler les tuyaux de chauffage et d’eau chaude, en les enrobant d’un matériau en laine de roche protégé par une gaine en PVC.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Pour optimiser les résultats du calorifugeage en copropriété, il est important d’effectuer conjointement une isolation des points singuliers. En effet, la chaleur s’échappe aussi par les compteurs, les vannes ou encore les robinets : autant de parties de la tuyauterie qu’il faut penser à bien isoler.

Grâce au dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie), le calorifugeage peut toujours être pris en charge à 100 %. Il n’est pas concerné par la baisse du Coup de pouce à l’été 2021.

Hellio propose aux copropriétés des travaux sans avance de frais, à travers son programme de calorifugeage gratuit. Les travaux réalisés par ses artisans partenaires répondent aux critères techniques fixés par le ministère de la Transition écologique pour bénéficier des primes CEE.


Hellio Copropriété, c’est aussi une offre complète d’isolation des murs


Toutes les aides disponibles pour l’isolation d’une copropriété

Au-delà du dispositif de l’isolation à 1 €, les copropriétés peuvent mobiliser d’autres aides, comme MaPrimeRénov’. L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) est aussi envisageable pour compléter les différentes primes.

MaPrimeRénov’ Copropriété

Picto_Immeuble_PièceEn 2021, le financement des travaux énergétiques est simplifié, grâce à la fusion des aides de l’Anah et de l’ancien CITE (crédit d’impôt à la transition énergétique) : il s’agit désormais du programme MaPrimeRénov’. Ce dispositif prévoit un volet dédié aux copropriétés, dans le cadre d’une rénovation globale qui permet un gain énergétique supérieur ou égal à 35 % : cela implique des actions d’isolation combinées à un changement de chaudière et un remplacement des menuiseries par exemple.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Pour accompagner un projet de rénovation globale en copropriété et profiter des aides de MaPrimeRénov’, le recours à l’AMO est obligatoire. L’assistance à maîtrise d’ouvrage apporte une sécurité aux copropriétaires, en les accompagnant et en les guidant à chaque étape des travaux. Elle peut être prise en charge à hauteur de 180 € par logement.

La prime s’adresse aux copropriétés composées d’au moins 75 % d’habitations à titre de résidence principale, et s’élève à 25 % du montant des travaux — avec un plafond de 3 750 € par logement.

Le programme prévoit des bonus :

  • 500 € par logement si la copropriété sort d’une étiquette énergie F ou G (statut de passoire énergétique).
  • 3 000 € par logement pour les copropriétés fragiles ou situées dans un quartier NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain).

L’éco-PTZ

Le syndicat de copropriétaires peut également souscrire un éco-prêt à taux zéro collectif, en complément des différentes aides. Le crédit peut atteindre un montant de 30 000 €, et son remboursement s’étale sur une durée maximale de 15 ans.


4 conseils pour éviter les arnaques d'isolation gratuite

Les différents programmes de financement proposés par le gouvernement aident les copropriétés dans leur rénovation énergétique. Mais ils ont aussi malheureusement donné des idées à des entreprises peu scrupuleuses. Les arnaques se multiplient, et de nombreux travaux sont mal exécutés, et parfois dangereux.

1 - Ne pas s’engager auprès d’une entreprise qui démarche

Élément important à connaître dans le domaine de la rénovation énergétique : le démarchage téléphonique est interdit. Si certains copropriétaires sont démarchés directement par des entreprises, ces dernières sont alors dans l’illégalité : une pratique qui met sérieusement en doute leur fiabilité et leur professionnalisme… C’est une information essentielle à retenir pour des projets dans les parties communes, mais aussi si des propriétaires souhaitent engager des travaux énergétiques dans des lots privés.

2 - Se rapprocher du réseau FAIRE

Le réseau FAIRE est un service public conçu pour guider les particuliers, les professionnels, les collectivités ou encore les copropriétés dans leur rénovation énergétique. Sur son site, il existe un onglet dédié aux travaux en copropriété, qui contient de précieuses informations pour se lancer. Des conseillers et conseillères sont aussi disponibles par téléphone ou au sein des antennes réparties sur tout le territoire, pour renseigner gratuitement ceux et celles qui souhaitent démarrer des travaux de rénovation thermique.

3 - Effectuer des vérifications avant de s’engager

Quand il s’agit de rénovation énergétique, il vaut mieux redoubler de vigilance. Il est vivement conseillé de vérifier que l’entreprise choisie est bien certifiée RGE, en consultant la liste officielle des professionnels reconnus garants de l’environnement. De plus, il est intéressant de recueillir les avis et les témoignages des clients, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur le site internet ou encore via les avis Google.

4 - Se faire accompagner par un expert

Avec plus de douze ans d’expertise dans la rénovation énergétique des bâtiments, les équipes Hellio — entreprise mandataire de MaPrimeRénov’ — accompagnent les copropriétés dans leurs travaux. Plus de 5 000 immeubles ont déjà été rénovés, et 100 millions d’euros de prime ont été versés depuis 2017.


Choisissez Hellio pour vous guider dans votre rénovation énergétique en copropriété


Tags associés : Rénovation énergétique, Isolation

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie