RE 2020 : la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs

Rédigé par Antoine
24 janv. 2021
Temps de lecture : 4 min
RT 2020

Changements en perspective pour les constructions neuves en France. Dès l'été 2021, elles seront, en effet, soumises à une nouvelle réglementation environnementale, la RE 2020 qui remplacera l'ancienne réglementation thermique (RT 2012). Sa mise en œuvre était initialement prévue au 1er janvier 2021 mais, crise sanitaire et contraintes techniques obligent, le gouvernement a préféré la décaler de plusieurs mois. Quels sont les changements prévus par cette nouvelle réglementation ? Hellio détaille toutes les modifications introduites par la RE2020 pour les nouvelles constructions.


Concrétisez les travaux d’économies d’énergie de votre copropriété avec Hellio


De la RT 2012 à la RE 2020

En 1974, après le choc pétrolier de 1973, la France élabore sa première réglementation thermique. Objectif : réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des nouveaux bâtiments. Depuis les années 1970, plusieurs réglementations se sont succédé pour mettre à jour les normes des nouvelles constructions et les rendre toujours plus performantes en matière d’énergie. Jusqu’à la RT 2012, dernière en date, votée en 2012, comme son nom l’indique.

En 2020, les autorités ont décidé de pousser ces réglementations thermiques un cran plus loin, en accord avec les objectifs ambitieux de la loi Énergie Climat : atteindre la neutralité carbone à l’échelle du pays d’ici 2050. Exit les RT pour « Réglementation Thermique », place à la RE2020, la « Réglementation Environnementale », plus ambitieuse que ne l’aurait été une norme RT 2020. Elle fixe de nouvelles règles pour les travaux et la construction en France.

LE CHIFFRE HELLIO : 44 %

Dans l’Hexagone, selon le ministère de la Transition écologique, le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie du pays et près de 25 % des émissions de CO2 . D’où l’importance de la RE 2020 pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.


La RT 2020 est-elle déjà obligatoire ?

Concrètement, la RT 2020, désormais baptisée RE 2020, concernera, à terme, toutes les constructions neuves : maisons individuelles, logements collectifs et copropriétés, bureaux, bâtiments publics, hôtels, etc. En raison de la crise sanitaire, son entrée en vigueur a été décalée du 1er janvier 2021 à l’été 2021. Le temps pour le gouvernement de lancer les dernières expérimentations et concertations avec les professionnels du secteur, pour optimiser la nouvelle norme.

Finalement, une arrivée prévue en 2022

L’INFO HELLIO :

En attendant l’entrée en vigueur de la RE 2020 en 2022, les permis de construire déposés doivent toujours se référer à la RT 2012.

Après un premier report au 1er juillet 2021, le gouvernement a finalement annoncé une entrée en vigueur en 2022 :

  1. 1er janvier 2022 : la RE 2020 sera obligatoire pour les constructions de maisons individuelles et de logements collectifs, pour les bureaux et pour les établissements d’enseignement.
  2. D’ici 2023 : la RE 2020 sera complétée avec des exigences plus précises pour les autres types de bâtiments neufs : hôtels, commerces, gares, etc.

Des paliers viendront ensuite durcir les exigences de la RE 2020 : en 2025, 2028 et 2031.


RE2020 en logement collectif : plusieurs étapes

Une annonce a particulièrement fait réagir : l'interdiction des chaudières au gaz. Cette dernière concerne les logements individuels en 2022, mais a été retardée pour les copropriétés par exemple. En effet, le secteur résidentiel collectif a, par rapport au résidentiel individuel, moins d'alternatives au chauffage au gaz. Du moins commercialisées à grande échelle. Les pompes à chaleur et autres chaudières à granulés demeurent rares en immeuble, contrairement aux maisons.

picto-date-calendrier-bleu

Résultat : cette mesure n'interviendra qu'en 2025 dans les constructions collectives. Ce délai devrait laisser suffisamment de temps aux professionnels du BTP pour trouver des solutions viables techniquement et économiquement.


Quels sont les objectifs de cette norme thermique ?

Si certains détails de la réglementation restent en discussion, on connaît d’ores et déjà ses grandes orientations. La RE 2020 s'articule ainsi autour de trois axes principaux.

  1. L’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs, notamment grâce à l’isolation, quel que soit le mode de chauffage installé.
  2. La diminution de l'impact sur l’environnement des bâtiments neufs. Ceci tient compte de l'ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, de la phase de construction à la fin de vie (en agissant sur les matériaux de construction et les équipements), en passant par la phase d'exploitation (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage…).
  3. L’adaptation des bâtiments aux conditions climatiques extrêmes, notamment aux canicules dont la fréquence devrait s'accentuer. Objectif : éviter les surconsommations d’énergie liées aux climatiseurs, en conservant un maximum de fraîcheur.

Isolation, calorifugeage, thermostats… découvrez nos offres de rénovation en copropriété


Les principaux changements introduits par la RE2020

Dans le cadre de ces trois grands objectifs, plusieurs changements doivent être pris en compte par les professionnels de la construction, les bureaux d’étude et les promoteurs lors de la construction de bâtiments neufs.

« Notre priorité est avant tout d'encourager la sobriété énergétique. »

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique le 24/11/2020

Cap sur les matériaux biosourcés

Le principal changement concerne les matériaux utilisés. En effet, la RE 2020 fait la part belle aux matériaux biosourcés, dont l’extraction génère moins de CO2. Par exemple, pour la structure des immeubles et des maisons, le bois sera favorisé par rapport au béton. Côté isolant, le liège, le chanvre, les fibres de bois et la cellulose seront aussi favorisés grâce au calcul du cycle de vie des matériaux.

La RE 2020 à l’heure d’été

L’ASTUCE HELLIO :

La réglementation thermique 2020 rendra systématique le recours à la chaleur issue de sources d’énergie renouvelables (pompe à chaleur, biomasse…), à la place des chauffages au gaz par exemple. Cette exigence concerne peu à peu tous les logements, même les anciens avec l’interdiction progressive des chaudières au fioul et au gaz. Pourquoi ne pas en profiter pour changer dès maintenant votre ancienne chaudière avec Hellio ?

Autre apport majeur de la norme RE 2020 : la notion de rafraîchissement en été. Pour faire face à l’augmentation et à l’intensification des épisodes de canicule, la réglementation prévoit de nouveaux calculs à prendre en compte dans les constructions.

Par exemple, un indicateur de degré par heure (DH) va voir le jour pour évaluer le besoin ou non d’une climatisation ou d’une ventilation. Leur utilisation pourra ensuite être encadrée dans le règlement de copropriété.

Un label pour aller plus loin

picto-label-check-bleuEn parallèle, un label d’État sera créé dans la foulée de la RE 2020. Il remplace le label E+C- et concerne non seulement les bâtiments neufs mais aussi les bâtiments rénovés. Il s'adresse ainsi aux maîtres d'ouvrages publics et privés souhaitant aller au-delà de la réglementation RE 2020. De plus, il prend en compte les interactions entre le bâtiment et son territoire (économie circulaire, production locale d'énergie pour aller vers l'énergie positive, stratégie de séquestration carbone se rapprocher de la neutralité carbone, etc.).

Si la RE2020 et son futur label concernent uniquement les bâtiments neufs, le parc immobilier collectif déjà existant peut aussi en profiter pour se mettre aux normes afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, Hellio accompagne les copropriétés dans leurs travaux de rénovation énergétique.


Découvrez les solutions Hellio pour baisser les charges en résidentiel collectif


Tags associés : Conseils en énergie

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie